Question qui revient souvent! Comment faire pour occuper mon chien blessé, convalescent, en période de repos après une visite chez un ostéopathe?

Plus la période de repos est longue, plus les idées manquent et plus le chien devient intenable. Ici on observe généralement qu’après 3 jours d’inactivité, les chiens commencent à avoir de la fumée qui sort par les oreilles (et nous aussi :p )

Alors comment dépenser ce trop plein d’énergie qui s’accumule assez vite sans compromettre la période de repos?

                1° Les jouets d’occupation:

Les kongs, les bois de cerf, les os charnus, tous les jouets à mâcher permettent de donner au chien une activité masticatoire qui, en fonction de la difficulté et de l’attrait du chien pour l’objet peut représenter plusieurs heures dans la journée. Vous trouverez ici des recettes pour vos kongs.

1044946_144213042446237_410159618_n

Le fameux kong à la sardine!

Attention aux jouets distributeurs type balle qui peuvent pousser le chien à lancer le jouet, à courir derrière ou à donner des coups de pattes dedans.

Si votre chien doit rester en caisse pour éviter de se blesser davantage, donnez lui les jouets d’occupation dans sa caisse. Prévoyez aussi de lui laisser de l’eau car mâcher donne soif et donc de le sortir très régulièrement pour lui permettre de se soulager et de se dégourdir les pattes.

                2° Le shaping:

Rien de tel qu’une bonne séance de shaping pour vider le ciboulot du chien en manque d’activité. Mon exercice préféré consiste à m’asseoir au milieu de la pièce et amener le chien à aller chercher un objet : un torchon sur une chaise, un jouet sur une étagère etc. On peut aussi aller faire se placer le chien à un endroit précis de la pièce, ou lui faire contourner un objet. Plus ce que vous aurez choisi sera complexe, plus le chien devra réfléchir et dépensera son énergie dans l’activité.

On peut aussi travaillez des chaines de comportement: aller chercher un objet pour le déposer à un autre endroit : par exemple, prendre une balle sur une chaise pour la déposer dans une boîte. Et en plus, on en profite pour apprendre au chien à ranger ses jouets 😉

              3° Les tricks:

On évitera en période de repos les tricks violents. Certains seront également plus ou moins adaptés à la pathologie de votre chien. Si le chien ne doit pas solliciter ses pattes, on pourra travailler beaucoup sur la tête: se lécher le nez sur commande, faire oui/non de la tête, poser la tête au sol, toucher des objets avec son museau. Si le chien peut utiliser ses pattes avant, on peut travailler également le fait de mettre ses deux pattes sur une cible, puis de mettre chaque patte sur des cibles différentes. Si le chien peut utiliser toutes ses pattes, on peut travailler avec une cible par patte. Mais également se cacher le museau (assis, debout, couché), saluer, reculer, venir entre les jambes.

10362369_10153010959388810_5543093221858458221_n

Le trick du « T’es vilain » 🙂

Tous ces tricks permettent au chien de travailler à la fois son cerveau et son corps et peuvent même constituer le début d’une rééducation pour les chiens blessés.

             4° La balade en laisse

Bien souvent, on a le droit de promener son chien en laisse une certaine durée. Pour vous faciliter les choses et si ça n’est pas déjà le cas, profitez en pour apprendre à votre chien à marcher en laisse détendue. Eviter de partir avec d’autres chiens en liberté pour ne pas trop exciter celui qui reste en laisse et privilégiez les endroits calmes qui ne risquent pas de déclencher votre chien, qui, en cette période de restriction, aura tendance à monter dans les tours beaucoup plus vite que d’habitude. Par exemple, si votre chien adore l’eau, n’allez pas vous promener au bord de la rivière 😉 Si vous voulez justement travailler ce point spécifique et donc apprendre à votre chien à gérer la frustration, il faudra le faire dans une période où la frustration sera moins importante que pendant une phase de restriction.

La natation est souvent aussi conseillée: ça n’est pas forcément accessible à tout le monde mais quand c’est le cas, profitez-en! Cela permet au chien de se dépenser sans appuyer sur ses pattes et permet également de muscler doucement les parties blessées ou sous sollicitées.

1941421_10152935281578810_7577757378495966850_o

Une balade en laisse détendue et on en profite pour travailler la concentration sur l’humain

Enfin courage donc, la période de repos reste limitée et si vous la respectez, vous pourrez bientôt reprendre vos activités normales 🙂