Cet article aurait dû parler de Sky, un article écrit pour son premier anniversaire. Les choses n’ont pas été ainsi et cet article viendra donc plutôt vous parler d’Obi. Car Obi est mort vendredi dernier, le lendemain de l’anniversaire de Sky.

Après 4 années passées ensemble, notre aventure s’est arrêtée brusquement. Si ma peine est immense, je n’ai aucun regret. J’ai vécu chaque instant avec Obi à 100%. J’ai profité de lui chaque jour à fond, cœur pour cœur, bonheur pour bonheur. Obi, mon cœur d’amour avec des poils autour.

Obi donnait tout, tout de suite, à tout le monde. Des câlins, de l’amour, des poils, de la bave, des coups dans les testicules ou dans le ventre. Il était à fond, partant pour tout, bagarreur indécrottable,  agilitiste passionné, et a vécu bien des aventures. Moi aussi, grâce à lui.

Grâce à Obi, je n’ai pas vécu des instants de bonheur. J’ai vécu le bonheur au quotidien. Chaque jour avec lui était un cadeau. Je le savais déjà quand il était près de moi et le sais encore mieux aujourd’hui. Merci.

Grâce à Obi, je n’ai jamais été triste. Une jour une amie m’a dit que son chien venait la consoler quand elle était maleureuse, que c’était vraiment génial d’avoir un chien dans les moments difficiles. J’ai commencé par me dire qu’Obi ne venait jamais me consoler quand j’étais triste avant de me rendre compte que depuis que j’avais Obi dans ma vie, je n’avais pas été triste une seule fois. Merci.

Grâce Obi, Sky est entré dans ma vie. C’est grâce à Obi que je suis allée en Slovénie, que j’ai rencontré Carina et ses chiennes Sookie et Vini, la maman de Sky. Merci.

Grâce à Obi, j’ai créé mon entreprise qui me permet de partager la passion qui nous animait avec des centaines de personnes et leurs chiens. Je vis mon rêve grâce à Obi. Merci.

Grâce à Obi, j’ai rencontré de merveilleuses personnes qui viennent du monde entier qui m’ont apporté des tant de choses. Merci.

Grâce à Obi, vous avez été plusieurs centaines à me soutenir dans cette épreuve terrible, de très près ou de très loin. Merci.

Grâce à Obi, vous avez été si nombreux à avoir été inspirés, conquis, touchés. Je ne le savais pas avant de recevoir tous vos messages et j’ai été profondément émue de voir que si Obi avait merveilleusement changé ma vie, il avait pu aussi avoir un impact dans la vôtre. Merci.

Grâce à Obi, j’ai connu le bonheur pendant 4 ans et j’espère lui en avoir apporté autant. Merci.

Le temps des adieux est venu bien trop tôt et plusieurs années de bonheur supplémentaires auraient été bienvenues. Aujourd’hui, Sky est là et si ces derniers jours ont été très difficiles, comme le seront ceux qui viendront ces prochains mois, je sais que le bonheur reste près de moi, toujours poilu, un peu moins baveux, et en version noir et blanc.

Merci mon chien, merci pour tout.

Do not stand at my grave and weep.
I am not there, I do not sleep.
I am a thousand winds that blow,
I am the diamond glints on snow.
I am the sunlight on ripened grain,
I am the gentle autumn’s rain.
When you awaken in the morning’s hush,
I am the swift uplifting rush
of quiet birds in circled flight.
I am the stars that shine at night.
Do not stand at my grave and cry,
I am not there, I did not die…

1979487_10152243555818810_476612291_n